Tourisme durable: KESAKO?

En résumé

Dessine-moi l’Inde est une agence de voyage qui entend rendre ses lettres de noblesse au verbe « voyager ». 

Cette agence est d’abord née d’une passion de plus de 12 ans pour l’Inde et d’une envie de la présenter sous ses différentes facettes. Étonnés par les aprioris que nous avons entendus et qui nous semblaient si éloignés de notre vécu sur place, nous voulons vous faire découvrir l’Inde que nous aimons. 

Malgré le pessimisme ambiant, nous assistons à un extraordinaire réveil des consciences : permaculture, besoin de ralentir, recherche permanente de sens, besoins d’authenticité à tous les niveaux etc.

Notre agence s’inscrit dans cette génération désireuse d’être actrice et non plus spectatrice de son environnement, qui est en recherche de sens et d’authenticité, qui préfère avoir moins mais vivre mieux. 

A l’instar de cette génération, notre agence  vous propose d’être également acteur de votre voyage, c’est-à-dire d’être dans la conscience …de l’autre mais également de soi… de découvrir, de s’ouvrir l’esprit, par l’échange et la rencontre

En plus de la découverte du pays, Dessine-moi l’Inde propose donc de véritables expériences de rencontres et de vie tout en respectant les principes du voyage durable 

"L'objectif du développement touristique durable est de rendre compatible l'amélioration des conditions environnementales et sociales qui résultent du développement touristique avec le maintien de capacités de développement pour les générations futures"

(Agenda 21 adopté en 1992 à Rio de Janeiro).

+ 

+

Notre proposition de valeur

Les initiatives de tourisme durable sont de plus en plus nombreuses et c'est tant mieux. La définition de Tourisme durable, si elle englobe toujours une attention particulière aux aspects sociaux et environnementaux, peut différer d'un acteur touristique à un autre en fonction des points qu'il estime important de mettre particulièrement en avant du fait de sa sensibilité propre ou des besoins de la région visitée (écotourisme, responsable, équitable, solidaire). 

Notre projet entend proposer de découvrir l'Inde à un rythme doux (Slow tourisme), dans une démarche d’authenticité et hors des sentiers battus. Le corolaire de tout ceci est bien entendu de veiller à impliquer les populations locales dans les différentes phases du projet, en veillant au respect (et en mettant en place des conditions de travail qui permettent ce respect) des personnes, des cultures et de la nature et veillant à répartir de la manière la plus équitable possible les ressources générées par notre activit.

 

Comme base de réflexion à notre projet, nous nous sommes basé sur  la définition du tourisme équitable et solidaire élaborée en 2004 par différents acteurs du secteurs du tourisme solidaire et l'UNAT). 

Notre proposition de valeur tourne autour de deux axes : 

  1. L’amélioration : nous n’avons pas inventé le concept du tourisme durable, lent et authentique, néanmoins nous entendons pousser l’expérience client encore plus loin via des actions structurelles (voir infra);

  2. Personnalisation, accompagnement et l’accessibilité : notre vision d’un tourisme authentique et durable inclut également la prise en compte de situation personnelle des voyageurs : fatigue, 

PROPOSITION DE VALEUR

  1. Notre but est de vous faire découvrir l’Inde telle que nous l’aimons et la connaissons, c’est-à-dire a travers des moments de partage et des expériences de vie authentiques qui sortent des sentiers battus.  En résume, nous voulons faire profiter nos clients de notre connaissance du pays pour vivre en quelques jours des expériences qu’on ne peut normalement vivre qu’en entamant un long voyage.
  2. Un échange de qualité ne s’envisage que dans une relation digne et respectueuse de l’autre, de sa culture et de son environnement. Ces voyages respectent donc les principes du tourisme durable et écoresponsable. 
  3. Un voyage à la rencontre de l’autre nécessite d’avoir le temps de se poser. Nous prônons donc un « slow tourisme ». L’Inde est immense et nous n’aurons de toute manière pas le temps de tout voir en un voyage. Autant bien voir pour ressentir ce petit supplément d’âme qui transforme le touriste en voyageur. Nous prenons également le temps de développer chaque tour.
  4. Le voyage durable commence aussi avec la prise en compte de la situation personnelle du voyageur. Nous dessinons donc un voyage à sa mesure afin qu’il se sente lui aussi respecté. L’échange n’en sera que plus beau.

Concrètement, qu'avons nous mis en place?

Afin d’objectiver notre action, nous avons rédigé une grille de valeur à la lumière de laquelle nous validons nos choix. Cette grille est librement inspirée du référentiel du label ATES (www.tourismesolidaire.org) ainsi que des critères mondiaux de références pour le tourisme durable (http://www.voyagespourlaplanète.com/partenariat-pour-les-critères-mondiaux-du-tourismedurable).

A.  TOURISME LENT, AUTHENTIQUE ET HORS DES SENTIERS BATTUS

Cette vision est propre à chaque agence.  Au sein de Dessine-moi l’Inde, nous envisageons notre rôle comme un dessinateur de voyage. Nous aidons nos clients à concrétiser leurs envies, nous leur suggérons certaines choses, nous partageons notre expérience du pays… nous nous positionnons comme cet « ami » qui connait le pays comme sa poche et vous permet d’aller directement à l’essentiel, en évitant les pièges du tourisme de masse, d’aller là où les locaux aiment aller, de voir l’envers du décors. Ce ne sont pas juste des mots :

 

 I. Développement et structure des tours

Nous construisons nos tours sur le modèle du « Slow tourisme » en privilégiant moins d’étapes mais une rencontre en profondeur de nos hôtes, de la région etc.

« Un tourisme à rythme lent, garant d’un ressourcement de l’être, peu émetteur de CO², synonyme de patience, sérénité, découvertes approfondies, d’amélioration des connaissances et des acquis culturels» ;

Luc Mazuel

Nous ne pouvons donc nous permettre d’avoir une connaissance superficielle du terrain. Aussi, passons nous plusieurs jours, plusieurs semaines voir plusieurs mois à chaque endroit que nous proposons. Nous avons fait le choix de ne proposer que quelques destinations que nous maitrisons parfaitement et de prôner un « slow développement » autant qu’un slow tourisme. Tout ce que nous proposons nous l’avons expérimenté nous-même, souvent avec nos jeunes enfants. Nos enfants ont été à l’école en Inde, nous y avons vécu au quotidien. 

II.Hôtels et expériences

Les hôtes ont une place prépondérante dans l’authenticité de l’expérience que nous proposons. A quelques exceptions près, nous avons appris à les connaître sur le long terme, certains sont devenus des amis proches, tous proposent une expérience unique d’échange et de rencontre. A quelques rares exceptions près, tous sont propriétaires de leur bien et fier de vous le présenter.

Nous ne construisons pas nos tours sur telle ou telle gamme de prix. Nous construisons nos tours en fonction de l’authenticité et de la qualité de l’accueil. Nous essayons en outre de varier les expériences (ex : dormir sur une île au sein d’une coopérative villageoise dans une maison familiale, dans un palais restauré par des architectes aussi réputés que passionnés, chez un Raja local reconverti en fermier permaculteur, dans une maison traditionnelle ladakhie au milieu de l’Himalaya loin du confort moderne, dans un petit palais à discuter politique avec un descendant d’une famille royale,…).

III.Chauffeurs et guides

Le rôle du chauffeur (pour les petits groupes) ou de l’accompagnateur est avant tout d’être un facilitateur d’expérience.  C’est lui qui va faciliter voire provoquer la rencontre. En Inde, il suffit souvent de s’intéresser à l’autre pour qu’il vous ouvre son cœur et sa maison. La première fois, il est possible que le voyageur hésite (peur de se faire avoir, peur de déranger, etc). On va lui permettre d’oser. 

En outre, si les tours sont organisés de manière très précise (timing etc), les chauffeurs ont carte blanche pour l’adapter en fonction des désidérata du client ou de l’actualité. Le but étant de mettre un cadre mais pas de priver le voyageur de vivre les imprévus qui sont propres à un voyage authentique et qui le rendent unique.

 

IV. Carnet de voyage

Si le Routard et le Lonely Planet sont des outils magnifiques, ils présentent un problème de taille : ils sont impersonnels. Aucun choix n’est réellement fait pour vous. Par ailleurs, victime de leur succès, les établissements « starifiés » perdent leur authenticité.

Nous avons décidé de rédiger pour chaque tour un carnet de voyage spécifique et personnalisé. Il comprend, outre le descriptif du trajet et des activités prévues, de nombreuses informations permettant aux voyageurs d’être toujours dans la maitrise de son périple (suggestions d’expériences hors des sentiers battus, bons plans que nous aimons le long du trajet, trucs et astuces, …le voyageur pourra ainsi adapter lui-même son expérience en fonction de ses envies).

Ce carnet de voyage relié sur du beau papier, comprend aussi des dessins, des pages libres, c’est un medium très agréable.

V. Rencontre des associations

Nous ne nous engageons pas seulement à participer financièrement à des associations locales, nous voulons vous les faire découvrir. Nous vous proposons de participer activement à l’association. Par exemple, dans l’école créée par Vellai Thamarai, nous vous proposerons de donner un cours aux élèves en fonction de vos compétences propres (en coordination avec la direction et les besoins des enfants ; par exemple un de nos clients, ingénieur en aéronautique, a donné un cours sur mode de fonctionnement des avions).

B.  SUR MESURE OU QUASI SUR MESURE

Notre offre comprend trois types de tours : 

  1. Les tours en groupe avec un thème et une date fixe : ceux-ci proposent bien entendu un programme préétabli. Cependant, ces tours se veulent innovants, créatifs et seront adaptés chaque année. La plupart des tours se font en collaboration avec d’autres professionnels. 

  2. Des tours « quasi sur mesure » : Des propositions de tours mais dont le contenu est adaptable (ajout d’activité, modification d’itinéraires en fonction des désideratae, nombre de participants) ;

  3. Des tours sur mesure : Le choix se fera en fonction de la saison, des envies client, du calendrier, des disponibilités d'hébergements et d'activités solidaires et du thème éventuellement désiré. 

Nous désirons également pouvoir permettre à toute personne de voyager, c’est la raison pour laquelle nous proposerons dans un futur proche des tours pour personnes en chaise roulante.

Nos tours se veulent également ouverts et accessibles aux familles - voir page famille.

Comme vous pouvez le constater, nos tours se veulent toujours sur mesure ou presque et tiennent compte de la réalité du voyageur, de l'actualité/réalité de la région visitée, etc.

C.  TOURISME ÉQUITABLE ET ECO-TOURISME
 
I. Au niveau des hébergements

A de rares exceptions près, les hébergements appartiennent aux hôtes (et non à des chaines) qui accueillent les voyageurs. Ces hébergements ne sont pas choisis en fonction de leur catégories mais bien de la qualité de l’accueil, du partage et de leur impact sur leur environnement social ou naturel (douches solaires, traitements des eaux, recours aux habitants et aux produits de la région). Ils soutiennent presque tous une association ou un projet local de plus ou moins grande envergure.

II. Au niveau des guides et des chauffeurs

Les chauffeurs indiens souffrent d’un déficit d’image et de respect. Ils sont souvent sous rémunérés et leurs compétences peu utilisées. Néanmoins, à force de vivre sur place, nous avons rencontrés des chauffeurs, qui à défaut d’avoir une formation de guide, ont une envie de partager leur vision de l’Inde, prennent des initiatives afin de sortir des sentiers battus. Ils possèdent une bon niveau d’anglais et parfois de français.

Nous travaillons avec tous nos guides et chauffeurs en direct dans des contrats d’indépendant. Ils fixent donc librement leurs tarifs. Nous prévoyons également, en fonction de la taille du groupe un hébergement.

En ce qui concerne les explications spécifiques aux temples et autres monuments historiques, nous veillons à toujours avoir recours à des guides locaux veillant ainsi à promouvoir l’économie du lieu visité.

III. Au niveau de la solidarité avec les populations locales

Un tourisme durable induit une solidarité avec le pays qui nous accueille. Conformément aux chartes en vigueur, Dessine-moi l’Inde entend reverser 5 % de ses bénéfices à des associations locales. Une communication sera faite chaque année au moment de la clôture des comptes annuels.

Pour l'instant, nous avons décidé de soutenir l’association Vellai Thamarai (plus d'info en suivant le lien).

Il est bien entendu primordial que les voyageurs puissent constater de leurs yeux les bienfaits de cette association. Cependant, il n’est pas dans notre philosophie de limiter notre action à une simple visite qui obligerait alors les élèves et les professeurs à se détourner de leur activité. L’école souffrant d’un manque criant de professeur dans certaines matières et toujours soucieuses de diversifier son enseignement, nous avons proposé que nos voyageurs (s’ils le souhaitent), en fonction de leur domaine d’expertise (et en coordination avec la direction), donnent cours lorsque leur tour passe par Pondichéry. 

IV. Au niveau de l’environnement

Outre l’attention particulières et la promotions d’initiatives locales (permaculture, énergie verte, traitement des eaux, plastic ban,…) ou d’hébergements éco-responsable dans nos tours, voici deux actions très concrètes : 

  1. Compensation des émissions carbones via la fondation GoodPlanet : Nous compensons nos déplacements en avion ainsi que ceux de nos clients via la plateforme de la fondation Good Planet (https://www.goodplanet.org/fr). Le prix de cette compensation est inclut dans le prix du voyage ! La transparence de ce moyen de compensation est totale et tout un chacun pourra donc contrôle le nombre de tonnes de c02 compensé par Dessine-moi l’Inde. Outre la transparence et le sérieux garanti par la fondation GoodPlanet, le choix de cette association s’explique surtout de par les projets portés par cette fondation en Inde. En effet, elle y soutient trois projets substituant des ressources non renouvelables (polluantes et chères pour la population locales, comme le bois, le gaz naturel ou le kerozène)  par une ressources renouvelable (ndrl constructions de réservoirs de biogaz dans les états du Madhya Pradesh, du Karnataka et du Telangana).

  2.  Utilisation des gourdes et de l’eau filtrée: De nombreux états indiens luttent à présent contre le fléau du plastique qui constitue un véritable désastre écologique. La problématique des bouteilles en plastique est également problématique en ce qu’elle constitue une réelle privatisation des nappes phréatiques. Aujourd’hui, il est possible de trouver des filtres à eaux (osmose inverse ou autres techniques) un peu partout, dans les parcs, les gares, les commerces, les restaurants et les hôtels.  Le touriste qui voyage pour le première fois en Inde est généralement terrifié par l’idée d’une intoxication par l’eau. Il se jette dès lors sur les bouteilles d’eau en vente partout. Sans vouloir le brusquer dans sa peur légitime (vu les histoires qui courent), nous voulons l’encourager à faire confiance à l’eau filtrée en lui offrant une gourde écologique et isotherme.