Entre teinture et tissage, découvrez le voyage de Joelle et Patrick sur le thème du textile...

Joelle et Patrick ont effectué un voyage de 28 jours cet hiver entre Tamil Nadu et Kerala. Ils nous ont gentiment partagé leur avis et leurs photos.

 

Témoignage:

"Nous avons fait un voyage en janvier avec "Dessine moi l"Inde ".Nous avons commencé par étudier notre projet de voyage avec eux, nos attentes....nos désirs....et notre voyage y a vraiment répondu,nous cherchions de l"humain,de la proximité avec les gens,artistes en art textile,j"ai pu rencontrer différents lieux de teintures,de tissage..........non étions accompagné d"un guide et chauffeur,Moïse,qui parle très bien le français et qui nous a fait découvrir l"Inde au jour le jour.Vraiment notre voyage à répondu à toutes nos attentes et nous en souhaitons un aussi beau aux personnes rêvant de découvrir l"Inde.

Joëlle et Patrick."

 

Déroulement du voyage

Ce voyage a été axé sur la découverte en profondeur de l'Inde du sud (ses monuments, ses paysages variés, la découverte religieuse et culturelles) et avait pour fil rouge l'art du textile. 

 

Joelle et Patrick sont passés successivement par : 

 

- Mahabalipuram : petite ville balnéaire, ancien port de la dynastie Pallava, dont la plage est jonchée de barques colorées et qui abrite les fameux sites des "5 rathas" et la descente du gange classés par l'UNESCO - logement chez l'habitant;

 

- Kanchipuram : l'une des 7 villes saintes de l'Inde, la ville aux milles temples....enfin il y en a au moins un centaine, capitale de la dynastie Pallava, très réputée également pour le tissage des Sarees de soie;

 

- Pondicherry et Auroville  : Lorsqu'on a le temps, cela vaut la peine de découvrir en profondeur ces lieux qui se vivent plus qu'ils ne se visitent. Au coeur d'Auroville, au milieu de la forêt, Joelle et Patrick ont vécu 6 jours à la mode locale: au programme 3 cours autour du textile, visite de la jolie Pondicherry (entre le calme de la ville Blanche et la trépidante vie indienne), cours de cuisine avec le père de Moise, diner chez l'habitant, découverte du projet d'Auroville (entre idéaux et contradictions).

 

- Tranquebar: un ancien minuscule comptoir danois dont la présence sur cette côte est à la limite du surréalisme (une dizaine de maisons, un fort, une jolie place avec des lampadaires européens et puis c'est tout). Point d'intérêt : le temple des remariages hindous et les arrêts improvisés dans les villages alentours afin de découvrir l'hospitalité. Logement dans une immense demeure coloniale face à la mer.

 

La route des temples : Chidambaram - Gangaikondacholapuram - Darasuram:

Le temple du fameux Shiva Nataraja et ses étudiants brahmanes, des temples aux couleurs et aux détails incroyables, des tisserands, un déjeuner dans l'herbe...bref une belle journée quoiqu'un peu fatiguante.

 

- Trichy: cette ville typique , peu atteinte par le tourisme occidental, abrite le temple majeur de Sri Rangam dédié à Vishnu. Ce temple vibre d'une intensité peu commune et permet une réelle expérience de rencontre avec la vie religieuse hindoue. Cette étape permet également de découvrir les rites familiaux et religieux le long de la rivière Cauvery (cérémonies funéraires, purification, don de cheveux, ...). Le logement se fait au milieu d'un village non loin de la ville, les diners se prennent chez l'habitant. Dans le cadre de ce voyage particulier, cela coïncidait également avec Pongal, les fêtes de la moisson au Tamil Nadu (courses de boeufs, concours de kollam,....).

 

- Tanjore : excursion au temple de Brihadishvara, bâti par l'empereur Chola Rajaraja, classé à l'UNESCO (les couleurs au coucher du soleil sont juste extraordinaire).

 

- Le Chettinad: Dans un paysage aride, entre rizière et immenses blocs de granite, des villages aux rues paisibles voir fantomatiques. Seule incongruité, vous n'y trouverez pour seules habitations que ..... des palais presque à l'abandon....et par dizaines. Avec les bons guides, il est également possible de trouver des temples perdus au milieu des rochers et gardés par des chevaux en céramiques.

 

Rameshwaram: une des villes les plus sacrées à l'extrême sud du sous-continent. Située sur une île toute proche du Sri Lanka, elle abrite un temple permettant aux fidèles, qui ne pourraient se rendre à Benares, d'effectuer le bain sacré. La légende veut que ce soit au départ de cette île que Rama a rejoint Lanka afin de délivrer Sita des griffes du démon Ravana, avec l'aide d'Hanuman, le dieu singe. Outre le bleu azur des eaux, et une ballade dans un village fantôme aux confins des terres indiennes, cette ville est idéale pour s'imprégner de la ferveur hindoue. Il est même possible de participer au rituel du bain sacré. Logement non loin de là dans de jolies huttes en bord de mer.

 

- Madurai: Dans le cadre de ce tour, Madurai a été l'occasion de visiter un village entièrement dédié à la fabrication du tissu. Mais cette ville est surtout célèbre pour son temple Sri Menakshi qui à la particularité d'abriter tant Shiva que son épouse Parvati. Chaque soir, Shiva est amené en grande pompe auprès de la couche de Parvati afin d'y passer la nuit. La ville est également agréable à découvrir grâce aux explications passionnées de notre guide local (habitudes des locaux, marchés, etc.). Logement dans un hôtel héritage.

 

- Munnar: Perché au milieu des montagnes bleues "Nilgiris", vous devrez passer pour y accéder par des plantations d'hévéa, d'épices, de café et enfin les sommets et les plantations de thé à perte de vue. Au programme, balades, rencontres avec des cueilleuses, spectacles de Kalaripayat (art martial), éléphants sauvages (si vous avez de la chance)...


- Allepey:  dans cette partie du pays, la mer s'est mêlée à l'eau des lacs pour former les back waters et diviser les terres en de multiples petites îles à la végétation et à la faune (surtout pour les amateurs d'oiseaux)  variée. Les habitants passent d'île en île par des petits ponts ou en barque, les écoliers les empruntent pour aller à l'école...et nous vous proposons de partager le quotidien d'une famille qui a ouvert sa maison au tourisme de qualité. Elle fournit ainsi des revenus aux habitants de la petite île qui souffrent régulièrement de la saisonnalité. 

 

- Cochin: L’histoire de la ville de Cochin est intimement liée à son port. Elle s’enorgueillit en effet d’un passé et d’un présent glorieux sur le plan des échanges maritimes notamment le commerce des épices, du café, des fruits secs,… produits en abondance dans cette région. Cochin a une histoire particulière par rapport aux autres villes d’Inde puisqu’elle a moins subi l’influence aryenne que celles des Arabes, Chinois, Portugais, Hollandais, Italiens, juifs et bien entendu Britanniques. Dans ce cas-ci, Joelle et Patrick ont logé chez l'habitant (des amis de longue date qui n'hésite pas emmener leurs guests aux évènements auxquels ils participent - mariage, fêtes locales, ...). 

 

 

 

 

 

 

Please reload

À l'affiche

10 choses à faire à Cochin, l'une des 10 villes à visiter en 2020 selon Lonely Planet

29/10/2019

1/10
Please reload

Posts récents

29/07/2019

Please reload

Par tags