10 choses à faire à Cochin, l'une des 10 villes à visiter en 2020 selon Lonely Planet

La ville de Cochin, sur la côte de Malabar, légendaire capitale du commerce des épices, est reprise sur la liste des 10 villes à visiter en 2020 du Lonely Planet, et pour cause, compte tenu de sa position stratégique (la côte de Malabar est située à l’extrême sud-ouest de l’Inde et fut longtemps protégée du reste du sous-continent par les montagnes des Nilgiris ainsi que par une jungle épaisse),elle a une histoire particulière par rapport aux autres villes d’Inde puisqu’elle a subit l'influence de nombreuses civilisations Arabes, Chinois, Portugais, Hollandais, Italiens, juifs.. Une particularité, plus liée au Kerala qu'à la ville en elle-même est que le niveau moyen d'éducation est très élevé (sans doute plus que chez nous) et que le parti au pouvoir est...communiste.



La ville de Cochin est une appellation trompeuse car elle regroupe en fait la ville d’Ernakulam et quatre petites îles: la première est consacrée au fret et à l’armée; la seconde, Willingdon island est la plus grande île artificielle d’Inde et accueille des hôtels réputés (groupe TAJ notamment) et des industries; la troisième regroupe notamment les quartiers de Fort Kochi et de Mattancherry; la quatrième « Vypeen Island » abrite des backwaters et la magnifique plage de Cherai. Ernakulam est la ville principale et se situe sur le continent.


Les quartiers de Fort Kochi et de Mattancherry constituent véritablement le coeur de la ville historique de Cochin. L’histoire de la ville est intimement liée à son port. Cochin s’enorgueillit en effet d’un passé et d’un présent glorieux sur le plan des échanges maritimes; notamment le commerce des épices, du café, des fruits secs,... produits en abondance dans cette région. Cochin est une ville où il fait bon flâner (restaurants proposant une cuisine variée et délicieuse, antiquaires, etc.).


# 1 : la Biennale de Cochin



Tous les deux ans, Cochin accueille la Biennale de Kochi-Muziris* plus grande exposition d'art en Inde et le plus grand festival d'art contemporain en Asie. Les oeuvres venant des quatre coins du monde sont exposées un peu partout dans le cadre suranné de la ville de Cochin (vieux bâtiments, halle commerçante, vieux port, etc) qui est parfaitement exploité. C'est une merveilleuse façon de découvrir Cochin mais aussi de découvrir des artistes indiens et internationaux. Une belle manière aussi de découvrir (encore) un autre visage de l'Inde, loin des stéréotypes.


La prochaine édition se tiendra de mi décembre 2020 à mi-mars 2021 sous la direction de Shubigi Rao: http://www.kochimuzirisbiennale.org/kmb-curator-announcement-2/


Instagram: https://www.instagram.com/kochibiennalefoundation/


Plus d'info en regardant cette vidéo :



# 2 : Noël et Nouvel An à Cochin


La communauté chrétienne étant particulièrement importante à Fort Cochin (le nombre d'églises est assez impressionnant), c'est une ville parfaite pour célébrer les fêtes de fin d'année tout en voyageant en Asie. J'ai toujours un peu mal pour les "pères Noël" sous leur fausses barbes alors qu'il fait quand même assez chaud (entre 25 et 30 à cette période). Le soir du Nouvel -An tout le monde va danser sur la plage et assiste au feu d'artifice. Les hôtels prévoient toujours de somptueux diners et il faut bien avouer qu'on mange particulièrement bien à Cochin (voir plus bas). Le 1er janvier, une immense parade draine les foules. Un must donc.



#3 : Diner au Old Harbour Hotel


De nombreuses scènes de cinéma sont filmées en face de cet hôtel mythique. Si le prix de la chambre est assez élevé, je vous conseille néanmoins d'y diner un soir (le soir du nouvel-an pourquoi pas, mais veillez à réserver avant) car le lieu est superbe, le jardin très agréable et vous aurez une expérience gastronomique alliant le meilleur des mondes indien et européen.


#4: Où prendre un gouter ou un chouette petit lunch ou un bon verre de vin


Sans hésiter 4 noms :


Solar Café: en face de l'embarcadère du Ferry qui mène à Ernakulam. Ce petit café au premier étage propose des plats bio (ils targuent d'être les pionniers du bio) et supporte un beau projet de permaculture. Ils organisent également des évènements culturels (voir la page Facebook).


Kashi art Gallerie: Dans la rue parallèle à Princess'street (centre de Fort Cochin), ce café propose des petits déjeuners et des lunchs extra (Granola, jus pressés, salade avec du croquant comme dirait l'autre,...). Ils ont même de bons burgers. Le lieu est agréable mi-dedans mi-dehors, la décoration géniale et il abrite également une galerie d'art. (voir la page Facebook)


Pepper House: Cette ancienne"maison du poivre" abrite une bibliothèque, un joli jardin qui donne sur la mer et surtout un petit café qui fait des jus frais (je vous conseille le lemon minth soda) et de bons dessert. Elle abrite généralement une exposition lors de la Biennale.


Malabar house: l'hôtel Malabar house abrite un bar à vin assez exceptionnel pour la région (il faut savoir que le Kerala est un "dry state" c'est à dire que l'alcool n'est en vente libre que sous certaines conditions très strictes). Le cadre est agréable (et le restaurant aussi d'ailleurs). Bon ce n'est pas donné, il faut bien avouer.


#5 : Prendre une grillade le long des carrelets chinois au coucher du soleil


Le point à ne pas manquer est sans doute la promenade au centre de Fort Cochin, le long de la mer afin d'admirer les pêcheurs actionner les "Carrelets chinois" ces grandes structures de bois permettant de manier d'immenses filets. Mon conseil, venir vers 17h, se promener, jouer au touriste et choisir son poisson. Ensuite, faites le préparer et griller et manger le tout en admirant le coucher du soleil.


Pour ceux qui préfèrent, il y a également des restaurants ambulants de l'autre côté de la place (petit budget mais surtout expérience sympa).



#6: Faire les boutiques


Que ce soit dans le quartier de Fort Cochin (autour de Malabar House, derrière le terrain de football et de Cricket) ou à Mattancherry, non loin de la synagogue, Cochin recèle de chouette boutiques avec une offre différentes des attrapes touristes habituels. Il y a notamment le magasin Anokhi (originaire de Jaipur), des magasins designs, mais surtout des antiquaires qui vous donneront envie de tout ramener à la maison.


#7: Nourrir les oiseaux au Temple Jain


La religion Jain est sans doute la pl