Pondichery

fin décembre à début avril

mi-juillet à octobre

de mi avril à mi-juillet (chaud) et de fin octobre à mi décembre (mousson)

Idéal :                 

Bien:                       Déconseillé:       

fin décembre à début avril

mi-juillet à octobre

de mi avril à mi-juillet (chaud) et de fin octobre à mi décembre (mousson)

Idéal :                 

Bien:                       Déconseillé:       

La "petite" (à l'échelle de l'Inde) ville de Pondichery se situe dans le sud est de l'Inde, à environ 3 heures de Chennai.

Elle doit sa notoriété à son passé colonial français, puisque ces derniers y établirent un comptoir qui subsista entre 1673 et 1954 (soit quelques années après l'indépendance officielle de l'Inde).

La présence française à Pondichery (et dans les autres petits comptoirs que les britanniques voulurent bien leur laisser dans des endroits souvent dépouillés de tout intérêt commercial - Mahé - Karaikal - Chandernagor - Yanam) en Inde semble presque plus poétique que revêtant une réelle importance stratégique. Ces noms évoquent cependant une jolie nostalgie dans le coeur de  nombreux ex-lycéens. D'ailleurs, Pondichery fait l'actualité chaque année dans l'hexagone puisque les élèves du lycée français sont les premiers à affronter les épreuves du bac.

Néanmoins, la présence et l'influence française à Pondichery ne s'est jamais démentie. Il y a un consulat, un des lycées français les plus peuplés d'outremer et de nombreux expatriés. En outre, de nombreux franco-pondicheriens sont venus y passer leur retraite et perpétuent la langue. Vous pouvez ainsi admirer d'anciens militaires jouant à la pétanque en français dans le texte. La vision est assez romanesque.

Si Pondichery a bien entendu de puis longtemps dépassé le cadre urbain qui avait été dessiné par les français, la ville historique se compose en deux parties séparées par un "canal" (qui n'a plus de canal que le nom): la ville indienne et la ville blanche. D'architecture coloniale classique, la ville blanche est calme et résonne encore du nom de ses illustres personnalités ou personnages (Dumas, Dupleix, Romain Roland, Surcouff, François Martin,...).

 

Une grande partie de la ville blanche est occupée par les bâtiments de l'Ashram de Sri Aurobindo (et de la Mère), peint en gris et blanc. Les bâtiments de l'administration française sont généralement peints en jaune, mais la ville se part aussi d'ocre, de rose,.... Ce quartier recouvre peu à peu son éclat d'antan et devient un véritable lieux de villégiature privilégié des riches indiens de Bangalore, Mumbai, etc. Il faut dire qu'il compte, au détour des ses rues arborées, de nombreux hôtels héritages, restaurants et cafés avec jardin alliant à merveille le meilleur des deux mondes.

La Promenade (Goubert avenue) est fermée à la circulation à partir de 17h 00 afin de permettre aux promeneurs de profiter du littoral, c'est un moment magique de la journée.

Dans la partie Indienne, les jolies maisons tamoules disparaissent un peu derrière l'agitation plus classique pour l'Inde. on y trouve les commerces locaux, le Bazar,  les lieux de vies plus authentiques. Nous aimons également particulièrement les quartiers plus populaires situés au nord et au sud de la ville.

Plus d'info sur notre  page de blog consacrée à ce que nous aimons faire à Pondicherry.

Voyages initiatiques 2021
Découvrez l'Inde via la Danse
Voyage Gourmand
Inde du sud en Famille
Au bout de la piste
Show More
LOGO.png